Accueil > Actualités des ONG au Mali > Concept cercle de paix : WILDAF et IMRAP renforcent les capacités des (...)

Concept cercle de paix : WILDAF et IMRAP renforcent les capacités des actrices de la société civile

mardi 1er septembre 2020, par CAFO

Dans le cadre de la consolidation de la paix au MALI, un atelier de renforcement de capacité des actrices de la société civile de la commune I, a été organisé du 12 au 15 AOUT 2020 au CNDIF à Bamako. Initiée par le WILDAF en collaboration avec l’IMRAP et l’appui financier de la coopération SUISSE, la session de formation a regroupé 15 personnes issues en majorité d’organisation féminine et visait à vulgariser le concept cercle de paix

Durant les 4 jours de formation, les formatrices ont développé dix (10) points de rencontre selon leur terme. Le concept de paix a été le premier point de rencontre développé. Cependant il est à noter que la paix n’a pas de définition standard, chacun peut la définir en sa manière. On peut retenir que la paix signifie le vivre ensemble sans problème de couleur, de race d’ethnie sans haine….

Quant au concept de cercle de paix, il est un outil efficace pour créer la confiance et résoudre pacifiquement les conflits en soi. Dans la pratique cela consiste à faire des groupes de 8 à 12 personnes représentatives des diversités de la communauté dont elles sont issues. L’objectif est de les amener à prendre conscience de leur propre vie aux besoins de sa communauté. Aussi, il s’agit d’encourager les femmes à prendre les décisions pour amener la paix et d’être créatrice.

A cet effet, elles devront se rencontrent durant une période déterminée de commun accord, pour explorer des éléments qui construisent ou ce qui détruisent la paix dans les cœurs, les foyers, les communautés, la nation etc….
Selon les formatrices, la communication, l’esprit du partage, la bonne gouvernance, la justice équitable, le civisme, le patriotisme, l’abolition de l’esclavage sont des éléments qui construisent la paix. Par contre, le chômage, le traitement illégal, le racisme, la mauvaise éducation, le partage d’héritage sont des éléments qui contribuent à détériorer la paix.

Au cours de la formation, un accent a été mis sur le pouvoir du pardon. Ce dernier qui est tout un processus à suivre consiste à se libérer de ses blessures, de toute haine pour vivre en paix dans la société.

En outre, pour les formatrices, l’honnêteté absolu, la pureté absolue, l’abnégation absolu, et l’amour absolu sont les 4 grandes valeurs du cercle de paix.

Par ailleurs, il est à noter que le cercle de paix est une idée de l’Initiative changement et femme Artisan de paix, une association qui regroupe 45 pays dans le monde.

Enfin, l’initiative cercle de paix a été appréciée par les femmes formées qui se disent prête à l’implémenter dans la commune I du District de Bamako. C’est-à-dire amener les femmes de la commune à construire la confiance en soi, renforcer l’intégrité morale des individus et s’attaquer aux crises de notre temps. Toute chose qui permettra de contribuer à forger un monde plus juste.